SG2 contre Échirolles Eybens 2 Samedi 26/1

Samedi 26 Janvier

19h00 : Rendez-vous

Heure de rendez-vous encore fixé par Yebo Naparte, certains sont à l’heure et boivent des bières depuis une bonne heure, à l’instar d’Alexis Lophone, d’autre arrive à la bourre, comme à chaque fois. On ne citera donc pas notre cher Coach qui est arrivé 45min en retard.

19h45 : Echauffement

Maintenant que tout le monde est changé, l’échauffement peut commencer, tout le monde est chaud. Yohan Archique commence tranquillement, jusqu’à avoir une envie soudaine de s’entrainer à ramasser des champignons, et comme ça ne lui suffisait pas, il a décidé de rajouter une extension derrière. Une fois la meute bien crevée, la tournée des claques hebdomadaire pouvait commencer. Après s’être bien défoulé à tarter tout le monde, la compétition de « c’est moi qui cris l’plus fort » pouvait commencer entre Yohan Archique et Tristan Tacule. Ensuite on a fait des passes, on a échauffé les gardiens, on n’a fait pas de relance parce que ça sers à rien, et on s’est remis sur la gueule en faisant des attaques-défenses.

20h30 : Début du match

                Heure du match, tout le monde en défense. On est tous prêt à casser des bouches, et à défendre notre gardien. C’était sans compter sur la concentration de Yebo Naparte, qui n’avait encore rien compris au tirage. A croire que son infiltration a eu des répercussions sur ses capacités mentales et d’attention. Après être passé pour des cons, le match commence, très bonne entré en matière de notre pivot Thomas Thématiciens qui inscrit le premier but de la partie. Le match continue, une bonne défense de l’équipe Meylannaise, jusqu’au moment où Igor Gonzola s’endort sur une Espagnole adverse. Complètement perdu, il laisse passer leur demi-centre sans même lui faire la bise. Pierrick Card ne manque pas de s’afficher en envoyant des boulets de canons au fond des filets.

21h00 : Mi-Temps

                Première période terminée, le score affiche 16 à 10 pour Meylan. Une fois dans les vestiaires, le Coach Yebo Naparte nous rappelle que « Une passe c’est une passe » et que quand il y a 2 pivots, on sépare le terrain en deux, soit 3 joueurs de chaque côté. Notre cher Thomas Thématiciens ne manque pas de nous rappeler que 3+3 fonds 6. En sortant des vestiaires, Antoine Ecdote propose un challenge, pas plus de 20 buts. Sur ces bonnes paroles, nous repartîmes de plus belle sur le champ de bataille.

21h10 : Deuxième période

                Reprise du match, tout le monde est concentré et se repasse les consignes du coach en tête « Une passe c’est une passe ». Le match continue de plus belle, après quelques actions discutables de Colin Teaux et d’Alex Icalement qui s’amuse à tirer dans les planches, une relance douteuse du gardien d’Echirolles #J’aimelescouleurspastel, est intercepté para Tristan Tacule. Il se dit que tout le monde a le droit à une deuxième chance et le rend aussitôt à l’adversaire. Heureusement que de notre côté Thierry Bambelle et Maxime Mage tiennent la baraque et ne n’amusent pas à faire des relances.

22h00 : Fin du match

                Ça y est, le dernier coup de klaxon retentit dans la salle, victoire de Meylan. Le challenge lancé par Antoine Ecdote est rempli, tout le monde est content. Les nominations du carpe peuvent commencer, la meute a décidé de sanctionner l’altruisme de Tristan Tacule pour sa superbe interception et sa générosité de rendre la balle de la deuxième chance.

On se retrouve dans 2 semaines pour un nouvel amas de connerie à déblatérer sur les exploits de nos joueurs de la SG2.

La bise à tous !

Facebook Comments

Default Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *